Statut SAS : de quels avantages bénéficie le président ?

La société par action simplifiée a pu, en 20 ans d'existence, devenir la seconde forme juridique la plus adoptée en France, et ce pour les raisons suivantes :

  • La simplicité de son fonctionnement,
  • la flexibilité de ses statuts,
  • la possibilité de choisir un régime fiscal avantageux,

  • la limitation de la responsabilité des associés à hauteur de leurs apports,

  • l'illimitation du nombre des associés.

De plus, ce statut offre au président des privilèges indéniables en guise de récompense pour ses efforts pour la gestion de la société, à savoir :

  • Impôt sur le revenu global très peu onéreux estimé à 8% de ce dernier,

  • il est assimilé-salarié, ce qui lui permet de bénéficier d'une sécurité sociale du régime général,

  • s'il perçoit un salaire, ils ouvre droit à la cotisation pour la retraite et pour l'assurance maladie,

  • si la rémunération est sous forme de dividendes, il ne paie aucune cotisation.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site : https://www.statutsas.info.

Les inconvénients de la SAS

Malgré tous les avantage qu'elle offre, la SAS ne représente quand-même pas la forme juridique parfaite. En effet, elle présente certains inconvénients, à l'exemple de son inaccessibilité au marché financier et à la bourse, ainsi que les charges sociales qui s'élèvent à 70% du revenu.